Blog

Comment entretenir ses oreillers ?

Rate this post

Savez-vous que nous posons notre tête en moyenne 3 000 heures par an sur nos oreillers ? Ils absorbent beaucoup de transpiration et de poussières. Ainsi, il est impératif pour votre santé de bien les nettoyer. Les conseils dans cet article vous aideront à mieux entretenir vos oreillers, qu’importe leur garnissage.

Pourquoi entretenir les oreillers ?

En consultant un oreiller cervical avis, vous saurez que tout est question d’hygiène. La taie et l’oreiller absorbent la salive et la transpiration à chaque nuit de sommeil. Les acariens et les bactéries apprécient cet environnement. Plus ils se développent, plus les risques d’allergie augmentent pour un dormeur.

Un oreiller propre est le garant d’une meilleure qualité de sommeil, car il apporte fraîcheur et douceur. Un oreiller sale vous empêche de bien dormir avec les odeurs de transpiration et de salive.

Entretenir soigneusement les oreillers permet d’augmenter leur durée de vie. Certaines astuces sont même efficaces pour rendre leur forme initiale et leur redonner du gonflant.

Comment entretenir des oreillers

Un simple tapotement au lever

Parfois, il suffit d’un simple geste pour entretenir les oreillers. Au petit matin, au réveil, ayez l’habitude de tapoter vos oreillers ainsi que vos traversins afin qu’ils puissent reprendre leur forme d’origine. Rectangulaire ou carré, votre oreiller épousera parfaitement de nouveau la forme de votre tête lorsque vous l’utiliserez.

Par ailleurs, vous devez aérer de temps en temps le garnissage de vos oreillers. Profitez-en quand vous décidez de laver leurs taies. Cela évitera les odeurs éventuelles occasionnées par la transpiration ou la salive.

Comment laver les oreillers ?

Lorsque vous achetez un oreiller, il faut connaître son garnissage. Cela joue un rôle important, non seulement pour assurer un bon maintien de vos vertèbres cervicales, mais aussi pour savoir comment procéder à son lavage.

En effet, le lavage d’un oreiller diffère selon son garnissage. Il est évident qu’un oreiller en duvet ou en plumes demande un entretien plus doux qu’un oreiller synthétique.

Comment laver un oreiller avec un garnissage naturel ?

Un seul lavage par an suffit pour entretenir un oreiller en duvet ou en plumes, car il est naturellement anti-acariens et anti-respirant. Ainsi, vous pouvez les envoyer au pressing. Mais il faut préciser le garnissage afin que le professionnel utilise un mode de nettoyage adapté. Soit il procède à un nettoyage à sec, soit à un aqua nettoyage.

Comment laver un oreiller avec un garnissage synthétique ?

Un oreiller en polyester doit être lavé au minimum quatre fois par an, soit tous les trois mois. Cette fréquence est importante, car nous transpirons plus avec un oreiller synthétique qu’avec un oreiller naturel.

Vous pouvez parfaitement laver un oreiller en polyester dans une machine. Toutefois, il faut veiller à ce que la lessive ne soit pas agressive et que l’essorage soit doux.

Par ailleurs, pour procéder au séchage, faites passer votre oreiller en polyester dans un sèche-linge. Mettez-y des balles de séchage pour permettre au coussin de conserver son gonflant, d’éviter au garnissage de se mettre en paquet.

Sachez que vous pouvez également aérer votre oreiller ou votre traversin, en le tapotant régulièrement.

Rappelons que la durée de vie d’un oreiller synthétique est de trois ans. Vous devez le changer pour éviter la prolifération des acariens.

Comment entretenir un oreiller en mousse ?

Pour entretenir un oreiller en mousse à mémoire de forme, évitez un passage en machine à laver. Seule la housse ou la taie peut être lavée régulièrement, notamment pour éliminer les traces et les odeurs de salive et de transpiration. En ce qui concerne le coussin, contentez-vous d’une simple aération à l’air frais pour éliminer une bonne partie des acariens et des bactéries.

Quelle que soit la saison, en automne ou en hiver, la fréquence des lavages doit être augmentée si vous souffrez d’allergies. Notons que le chauffage et le manque d’aération permettent aux acariens de se développer rapidement. Or, cette situation est à l’origine des rhinites, des toux, et même des crises d’asthme chez les personnes fragiles.

Découvrez également : Comment bien laver ses vêtements ?

Laisser un commentaire